Live Report : Vincent Peirani quintet

13164210_1150884491610921_379533314239616302_n

Buckshot Gala, le quartet du guitariste Jacob Vacek ouvrait la soirée avec leur jazz mâtiné de jazz-rock. Une belle prestation pour ces élèves du conservatoire régional de Nice. Si elle n’est pas encore tout à fait mature, leur musique, on le sent déjà, ne pourra que se bonifier. D’autres anciens du CNRR étaient aussi présent dans le quintet de Vincent Peirani, prouvant la qualité de la formation reçue dans cette institution niçoise.

13179002_1151318551567515_4561739777776019641_n

Basée sur l’album Living Being, le set du groupe de l’accordéoniste niçois fut totalement magique. De l’humour des interventions verbales de Vincent Peirani à la formidable créativité drumesque de Yoann Serra, les nombreux spectateurs étaient aux anges. Si Tony Paeleman au Rhodes et Julien Hermé assuraient relativement calmement leurs parties, le saxophoniste Emile Parisien épuisait ses anches, à force de puissance (et de finesse) dans son jeu. Vincent Peirani, lui, tirait de son accordéon tout un panel d’émotions et de sons que bien peu pouvaient imaginer sortir d’un tel instrument.

13173673_1151879964844707_8037751731554436647_n

La saison du Nice Musique Live finissait ce samedi de la plus belle des façons. Heureusement, l’été nous amènera, sans nul doute, son lot de beaux moments jazz aussi.

www.vincent-peirani.com

Ecrit par Jacques Lerognon

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone