#LiveReport : Mike Stern à la Note Bleue à Monaco

C’était samedi 25 août dernier que Mike Stern donna le dernier d’une série de trois concerts qu’il effectua sur la mythique et réputée plage de la Note Bleue à Monaco.

Haut lieu du jazz fusion, La Note Bleue recevait en la personne de Mike Stern l’un des maitres absolus du genre, car le guitariste prodige fut le compagnon de route de Miles Davis et de Jaco Pastorius. Entouré de deux musicien français le bassiste Hadrien Féraud et le batteur Nicolas Viccaro et de son compatriote américain, Jim Beard aux claviers, Mike Stern donna un concert envoutant de maitrise et d’inventivité. Le concert débute par un morceau chanté en solo par Leni Stern, épouse de Mike Stern, qui s’accompagne à la guitare africaine, puis le groupe au complet arrive sur scène. Leni Stern quitta celle-ci et le quartet se lance dans une longue composition co-écrite par Mike Stern et Jim Beard, très comparable à Weather Report période « Sweetnighter ».

Le groupe au complet fait d’ailleurs beaucoup penser à l’ex-formation de Joe Zawinul et Wayne Shorter, surtout avec le jeu très « pastorien » de Hadrien Féraud, et la frappe sèche et virtuose de Nicolas Viccaro, mais surtout par les compos de Jim Beard,  définitivement un disciple du génie autrichien, et la guitare tenant ici le rôle du saxophone. Devant une audience dans laquelle étaient présents de nombreux musiciens  (Jean-Marc Jafet, Manu Carré et bien d’autres) se déroulèrent les incroyables acrobaties techniques de ces quatre monstres. Du jazz-fusion abrasif. John Mc Laughlin était également dans l’audience, mais le boeuf tant attendu n’eut pas lieu, nous se sommes « contentés » pour le final d’une version explosive du fameux blues de Jimi Hendrix « Red House » nous présentant le côté chanteur de Mike Stern et qui clôtura ce magnifique concert.

mikestern.org

www.lanotebleue.mc

Photos : Claudio Citarella, Jean-Louis Bergamo.

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone