#LIVEREPORT Nice Jazz Festival jour #1 Annulé, les musiciens se rattrapent !

Malgré les intempéries qui se sont déchainées sur la Côte d’Azur, les amateurs de jazz et de musique en général ont quand même réussi à obtenir leur quota de mélodies.

Pour ce faire ils durent tout d’abord se rendre à la FNAC de Nice, pour y découvrir l’univers de Syna Awel, accompagnée par ces deux grands jazzmen que sont Jo Kaiat (piano) et Olivier Giraudo (contrebasse), qui ont intégré leur toucher de jazzmen aux mélopées orientalistes mêlée de soul et de musiques du monde de la chanteuse. Ce show case organisé par le réseau FranceBillet en partenariat avec le journal Le Jazzophone, désormais disponible à la Fnac de Nice.

Le soir arrivant, les musiciens qui devaient jouer au festival, frustrés de ne pouvoir exercer leur art comme prévu, se rendirent au Shapko Bar où se tenait la proverbiale Jam session.

Dés minuit, l’orage avait cessé, mais c’est une autre forme de tempête qui se déchaina avec une dizaine de musiciens qui se succédèrent autour du quartet de Pierre Marcus, avec parmi eux Quentin Collins (trompette) et Andrew Mc Cormack (piano) membres du quintet de Kyle Eastwood, et aussi Frédéric Pérréard, piano, Baptiste Horcholle (tenor sax), Yoann Serra (batterie) et de nombreux autres, sous les yeux et les oreilles attentifs de Pierre Bertrand, Jean-Marc JafetFred D’oelsnitz et Nina Papa, présents dans l’assistance.

Une bien belle soirée qui nous fit oublier les déboires de cette première journée du Nice Jazz Festival 2018.

www.nicejazzfestival.fr

www.shapkobar.fr

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone