#LiveReport : Omer Avital & Yonathan Avishai au Moulin à Jazz

Le duo du Jazzophone arrive au Moulin à Jazz en remontant la superbe allée de platanes, à peine éclairée par la lune, qui mène à la salle. Le concert affiche complet depuis plusieurs jours nous rappelle Aurélien, le boss du lieu, avant de céder la place aux deux musiciens. Plus une chaise de libre, quelques verres tintent encore quelques instants mais vite la musique prend toute sa place.

Omer Avital rejoint sa très belle contrebasse et Yonathan Avishai s’installe au clavier d’un piano droit.

Dès le premier morceau, un blues, le ton est donné, ça swingue à la contrebasse, ça virevolte au piano. Le public ne s’y trompe pas et fait une ovation aux deux musiciens dès la fin du premier morceau. Un premier set qui montre tout le talent d’Omer Avital aux compositions, comme le souligne Yonathan Avishai, finissant sur une très belle mélodie qui entrelace habilement mélopées traditionnelles du Yémen et boucles savantes jazzy.

Dans la seconde partie, des morceaux plus intimistes, plus personnels, les musiciens semblent en confiance dans ce lieu et livrent donc toute une palette d’image sonores des déserts du sud aux trottoirs de Manhattan. La contrebasse vibre sous les doigts virtuoses d’Omer Avital, qui semble vraiment jouer non pas de, mais avec, son instrument. Quant à Yonathan Avishaï, il excelle avec ce piano droit, dont le son un peu « bastringue » colle parfaitement avec l’énergie et la vitalité du jeune musicien israélien.

Par Corinne Naidet et Jacques Lerognon

https://www.omeravital.com/

http://yonathan-avishai.com

Ecrit par Jacques Lerognon

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone