12ème édition du Festival Jazz sur La Ville

Pour sa 12ème édition, Jazz sur la Ville fait sonner tambours et trompettes sur pas moins de cinq départements. Cet événement fédérateur et unique en France, devenu une vitrine incontournable pour le Jazz dans la Région Sud Provence Alpes Côte-d’Azur, a tracé un beau parcours depuis sa création en 2005. Ce ne sont plus cinq associations, fondatrices du collectif, mais plus de trente-cinq structures qui participent à l’évènement, proposant un programme ouvert à tous dans tous types de lieux propices à la découverte.

Un programme en tout cas riche en événements d’importance, qu’ils soient régionaux ou nationaux voire internationaux, comme la venue de Robben Ford, ex-guitariste de Miles Davis et de Joni Mitchell au Cargo de Nuit en Arles.

Autre événement international d’importance « Bernstein on Brodway » qui se déroulera consécutivement les 8 et 9 novembre en deux lieux, Le Petit Duc à Aix-en-Provence et à La Méson à Marseille. American Voices présente un concert des plus grandes œuvres de Bernstein tirées de West Side Story, On The Town, Candide ou Wonderful Town, en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique et le Consulat des Etats-Unis à Marseille. A noter que ces deux spectacles sont gratuits !

On y trouve aussi des choses plus contemporaines comme le Maxime Atger Quintet qui invite Raphael Imbert, ce qui va certainement donner lieu à un passionnant duo de saxophones.

La tradition soul n’est pas oubliée avec Don Bryant qui se produira au Forum Nice Nord, ni la partie la plus progressive du jazz contemporain avec le contrebassiste Christian Hinz qui se produira en solo à la Cave Bianchi, toujours à Nice, deux productions Imago records & production.

Le jazz manouche ne sera pas en reste, le « jazz sans tambour ni trompette » comme l’appelait Stéphane Grappelli est représenté par le fameux groupe Les Doigts de l’Homme, par Léo Swing Quintet, et par le grand guitariste Louis Winsberg, même si en ce qui concerne ce dernier le manouche est loin d’être la seule corde qu’il ait à son médiator..

Les deux premiers groupes se produisent à Marseille et c’est à Port-de-Bouc que le grand Louis Winsberg apparaitra. Puis une pléthore d’artistes de très grande valeur se succéderont : Anne Pacéo, également présente au Festival Jazz sous les BigaradiersAnthony Joseph, Marc Ducret, De Robert & the Half TruthsThomas Bramerie, Eric Le Lann, Tigran Hamasyan, Jacques Schwart-Bart et beaucoup, beaucoup d’autres… Pléthore est le mot pour ce festival qui ne ressemble à aucun autre.

www.jazzsurlaville.fr

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone