#Chronique : Barney Wilen quartet « Live in Tokyo ’91 »

Premier musicien à avoir fait briller l’étoile de Nice dans le ciel du jazz, bien avant ses amis André Ceccarelli, Bibi Rovère et François Chassagnite qui eux aussi la feront luire, Barney Wilen saxophoniste Franco-américain né à Nice en 1937, fut tout au long de sa courte vie (il décède en 1996 à 59 ans) l’un des musiciens français les plus talentueux et inventifs qui soient, et c’est un bonheur de le retrouver dans ce double album jusqu’ici inédit.

Accompagné par un trio de musiciens hors-pairs (Olivier Hutman, piano, Gilles Naturel, contrebasse, Peter Gritz, batterie) Barney est à l’époque au sommet de son art. Sa sonorité est ample et veloutée, son jeu est d’une précision et d’une efficacité redoutables et son swing est sans pareil. Enregistré au club le Keystone Korner de Tokyo (nommé ainsi en référence au célèbre club de San Francisco) cet album comprend deux parties distinctes : le 1er CD est consacré à un un répertoire majoritairement venu de la chanson française, tel que l’avait déjà explorée Barney dans son album « French Ballads » (1987) et les quatre hommes s’en donnent à coeur joie sur des thèmes de Charles Trénet, mais aussi de Marie Moor, à l’époque compagne de Barney. Mention spéciale au piano dOlivier Hutman dont le lyrisme fait merveille.

Le second CD est quant à lui consacré aux standards du jazz américain, et c’est une fabuleuse plongée dans un hard-bop de haute facture servi par quatre musiciens incroyables d’inventivité et de virtuosité. Thèmes éternels de Coltrane, Rollins ou encore Duke Jordan (pour « No problem » extrait de la B.O du film « Les Liaisons dangereuses » de Vadim sur laquelle joue Barney), un véritable brouet de sons et de couleurs, du jazz à l’état pur ! Un fantastique témoignage d’un groupe en apesanteur, qui de plus est présenté dans un luxueux coffret, avec un livret comprenant les souvenirs, commentaires des musiciens qui ont participé à l’aventure. Un objet jazzistique indispensable !

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone