#Chronique : Ruby Rushton « Ironside »

Il y a quelques décennies tout le monde se demandait qui était Keyser Söze. Aujourd’hui, la question est de savoir qui est Ruby Rushton ? Désolé de briser un mythe, mais nous ne parlons pas d’une personne, mais d’un quatuor.

Derrière ce patronyme se cache le talentueux producteur, flûtiste, saxophoniste Ed Cawthorre (aka Tenderlonious), accompagné par Tim Carnegie (batteur), Aidan Shepherd (claviers) et Nick Walters (trompette et percussions). Produit sur le label de Cawthorre (22a), l’album « Ironside » est traversé tout le long des 10 morceaux qui le composent d’une énergie communicative, d’une envie de vivre. Enregistré en deux jours dans les studios mythiques d’Abbey Road, on retrouve les influences classiques de la scène londonienne même si Ruby Rushton se les approprie avec plus de talent que d’autres artistes. Si certains s’interrogent sur le bienfondé de la hype qui entoure la capitale de l’Angleterre, la réponse se trouve dans l’écoute de ce magnifique album.



https://rubyrushton.bandcamp.com

Ecrit par Cyril Hely

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone