JAZZ ET BD. Barney et La Note Bleue

barney NB

En 1987, Loustal et Paringaux créaient une bande dessinée mettant en scène le saxophoniste niçois Barney Wilen. Un biopic, plus fantasmé que vraiment inventé, narré par un critique de jazz. Quelques temps plus tard, le jazzman la mettra en musique, telle une bande son en post synchro. Vingt ans après la mort du musicien, Casterman réédite cet album dans lequel est encarté le CD original.

Une histoire noire, noire et bleue. Comme souvent, les dessins de Loustal pourraient se passer de mots si ce n’était ceux du conteur noir qu’est Philippe Paringaux. Barney et la musique, Barney et son saxophone, Barney et les femmes, « Jamais il ne murmura je t’aime à leur oreille, mais quand il jouait, il pouvait vous faire pleurer », Barney et l’alcool, Barney et les drogues, Barney, la nuit, Barney et la solitude. Barney sur la côte d’azur, Barney à Paris, Barney à New York. Barney et la note ultime.

barney19

Double dose, 100 pages d’images, 45’ de musique. Les mots, les couleurs, les notes. Cette édition est augmentée d’une postface de notre confrère Francis Marmande et de quelques pages de making-off, textes et dessins. Ce tirage n’est que de 3000 exemplaires, dépêchez-vous.

Ecrit par Jacques Lerognon

Un commentaire

  1. Pingback: #JAZZ&BD #BarneyWilen et la #NoteBleue p | Imago records & production

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone