Jazzin’ Riviera : 70 ans de jazz sur la Côte d’Azur

Cet ouvrage de Jonathan Duclos-Arkilovitch est à la fois une histoire du jazz en France à travers la Côte d’Azur et une page importante de l’histoire de la Côte d’Azur à travers le Jazz.

Tout commence en 1917 avec l’entrée en guerre des troupes américaines. Dans leurs rangs, de nombreux musiciens noirs vont constituer les bataillons de brass bands militaires. Ils ouvrent la voie à une véritable pépinière de musiciens azuréens (Aimé Barelli, Jerry Mengo, Armand Molinetti, les Ceccarelli, la bande à Barney Wilen, Claude Bolling, Richard Galliano, et bien d’autres encore…).

Des noms qui résonnent comme les airs de ces jazz bands des Années Folles avec Sam Wooding, Noble Sissle, le Plantation Orchestra. Sans oublier la virtuosité des grands solistes américains tels que Bill Coleman, Joe Venuti, Arthur Briggs, Doc Cheatham ou de leurs alter ego français tels que Grégor, Stéphane Grappelli, qui fut le premier violon-jazz sur la Côte d’Azur et porta presque Saint-Tropez sur les fonds baptismaux du nec plus ultra de la modernité aux côtés de Cocteau, de Colette et des autres. Mentionnons aussi Django Reinhardt avec les gitans (de Toulon ou du quartier du Paillon à Nice). Lui, attachera son nom à la naissance du Palm Beach, pas le célèbre hôtel mais ce qui fut l’une des toutes premières boîtes à matelots de la Riviera. Ensemble, Django et Stéphane fonderont le Quintette du Hot Club de France, l’un des plus célèbres.

Un événement marquera l’année 1927, la venue de la fameuse Revue Nègre à l’Eldorado de Nice. Certes, sans Joséphine Baker mais avec comme chef d’orchestre Sydney Bechet lui-même. De 1949 à 1959 ce sera la grande période de Bechet qui fera la gloire de Juan-les-Pins (au Vieux-Colombier avec l’orchestre de Claude Luter). En 1935, Louis Amstrong débarque sur la Côte pour la première fois au Casino Municipal de Nice (place Masséna). Il reviendra en 1948 (février) pour le premier festival de Jazz de Nice, premier de ce genre dans le monde. En 1960, le premier Festival de Juan-les-Pins ouvrira l’aventure des festivals européens de jazz. En 1974, ce sera la première Parade de Nice.

Au total, Jazzin’Riviera retrace le parcours d’une musique dans ce qui, en France, restera sa terre d’accueil privilégiée, la Côte d’Azur. En 70 ans, on retrouve ici en effet la trace des plus grands: Ella Fitzgerald, Duke Ellington, Count Basie, John Coltrane, Louis Amstrong, Dizzie Gillespie.

Autant de noms que de nombreux lecteurs retrouveront avec nostalgie dans ce premier ouvrage consacré au jazz et qui sera complété par la mise à disposition sur Internet d’un très complet appareillage d’annexes.

L’auteur
Historien de formation, Jonathan Duclos est né en 1973 à Saint-Tropez. Féru de musique, passionné de jazz, il a eu la chance de travailler, à la Faculté de Nice, sous la direction du Professeur Derlange, historien et musicologue. Son ouvrage est le fruit d’un patient travail de recherches, d’abord dans un cadre universitaire, puis de nombreuses rencontres et interviews tant à Paris que sur la Côte d’Azur.

Jazzin’ Riviera, une histoire du Jazz sur la Côte d’Azur de Jonathan Duclos, juin 1997
Collection « Parcours »,
112 pages, bichromie, 14 cm x 27 cm
ISBN : 2-910410-12-9
ROM Edition 19, bd Carabacel – 06000 Nice

Disponible en prêt – Bibliothèque à Vocation Régionale de Nice – bmvr.nice.fr

ou en vente à la boutique ROM édition boutique.rom.fr

Ecrit par Imago records & production

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone