#Jazz&World : Les Jazz du monde et pas le monde du jazz

Steel-drum/ Steelpan…Dans le  jazz ou pas !

En 1939, Coleman Hawkins est qualifié roi du saxophone ténor. Son empreinte était « Body & soul ». Depuis, ce titre est devenu la ballade de jazz la plus célèbre, reprise des centaines de fois. Sa version la plus récente et la plus rafraîchissante se trouve sur « Glass World » de Rudy Smith, album paru sur le top label du jazz danois « Stunt Records » en compagnie de top jazzmen scandinaves, adressé à tous les fans du jazz

Tristement, malgré tous ces éléments «jazzophiles», la FNAC a refusé de positionner cet album dans une rubrique autre que « musique traditionnelle » du fait que Rudy joue du Steel drum, même si sa virtuosité et ses improvisations sont instantanément remarquables et loin de son étiquette  «tropicale des îles…» !!!

Steel-drum (tambour d’acier), plus couramment appelé pan (« casserole ») ou steelpan, est une percussion idiophone mélodique. Un pan est fait à partir de fûts en métal de 216 litres utilisés par l’industrie pétrolière. Dernier instrument créé au XXème siècle, inventé et glorifié à Trinité-et-Tobago, il s’est peu à peu répandu dans toutes les Caraïbes anglophones et francophones… pour finir par trouver sa place discrètement dans l’hémisphère jazzophone. Rudy Smith et son instrument, le Steelpan, sont nés en même temps à Port d’Espagne (Port of Spain), la capitale située à Trinidad, dans les années 4O, évoluant ensemble depuis.


Russell Henderson pianiste de jazz anglais originaire de Trinidad, fut le premier à présenter le Steelpan hors de son contexte local en l’intégrant dans un orchestre de swing dés la fin des années 40.

Grâce au jeu fluide de Russell et la nature performante du Steelpan (comparable au vibraphone), la sonorité cristalline de l’instrument fut reconnue et chaque époque du jazz lui permit d’enrichir ses capacités d’expression. Le dernier arrivé est Jonanthan Scales, Américain de 33 ans qui a déjà sorti 5 albums de «jazz actuel par steel-drum». L’autre Américain, Andy Narell, est sans doute le joueur de steelpan le plus célèbre de tous les temps : ses improvisations et sa capacité d’adaptation ont fait gagner à cet instrument ses lettres de noblesse dans le monde du jazz et de «l’honorable» world music. Ses multiples albums et projets musicaux dans tous les coins du globe témoignent de cette réussite. Par contre, le seul joueur de steelpan connu par l’ensemble du public jazz est Othello Molineaux (également de Port of Spain). Il est reconnu comme ayant révélé au jazz le steeldrum en tant qu’instrument soliste et d’improvisation à l’instar du piano, notamment pour ses collaborations avec Jaco Pastorius participant à presque tous ses albums et à la tournée avec le Big Band Word of Mouth.

Ecrit par Sir Ali

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone