LES LIEUX JAZZ – La Galerie Motus

 INFO du 30 juillet 2015 : La Galerie Motus en danger #JeSoutiensJacky11023970_10153263005476928_6007624113296496929_o

Lieu choisi pour le lancement du 3e numéro du Jazzophone, la Galerie Motus est une galerie multidisciplinaire à tendance Arty, un lieu accessible à tous qui réunit les passions, influences et voyages des deux associés autour de la musique, Jacky Ananou et Valérie Arboireau. Le premier est un peintre passionné de musique, et le second est commissaire d’exposition. À eux deux, ils ont créé cet endroit atypique, particulier, où goût musical, œuvres décalées d’artistes contemporains et vêtements de facture originale (deux marques de mode exclusives sur Nice, Lavand et Ben Sherman) se côtoient. Idéalement située rue Louis Gassin, entre la place du Palais de Justice et le Cours Saleya, cette galerie reconnaissable entre toutes grâce à ses vinyles vintage pendus en vitrine, se veut en être une dans tous les sens du terme, c’est-à-dire, comme le précise Valérie Arboireau : « parce que séparer l’art du quotidien le lobotomise, l’art y côtoiera de la mode, de la déco, et l’événementiel y sera essentiel. »

motusOn y trouve les œuvres d’artistes contemporains majeurs, régionaux ou pas, qui illustrent les thèmes musicaux choisis par Jacky Ananou. Par exemple, on y trouva (car il est vendu depuis) un très beau « Sébastien Chaumont », sculpture de Louis Dollé, évoquant notre fameux saxophoniste niçois. Les thèmes choisis pour les expositions effleurent aussi bien le jazz que le blues ou le rock and roll. En sus des siennes propres, les oeuvres réunies par Jacky sont signées Loic Swiny, M.C. Feral, Caroline Gaillard, le déjà nommé Louis Dollé,, notre collaboratrice Märta Wydler, Ferial, René Galassi, Jérémy Taburchi, Bouffier Lionel, et d’autres. En ce qui concerne les thèmes, à l’heure où j’écris ces lignes, celui qui est illustré est « Rock’n’ Colors », où les artistes ont du s’exprimer sur les titres de chansons de rock comprenant une couleur dans leur titre (exemple « Back to black » Amy Winehouse, « Black bird », The Beatles…). La précédente expo fut consacrée à la danse, ample sujet s’il en est… On peut y trouver également des 33 tours « collectors », et par hasard tomber sur quelques pépites.

11538987_10153283226111928_1541436871760382369_oLa Galerie Motus est souvent aussi le cadre de mini-concerts, choisis pour le lancement des événements. On a pu y entendre entre autres la chorale Joyful Gospel, les chanteuses Shirley Bunnie Foy, Denia Ridley et Stecie Peck, les guitaristes Georg Wadenius et François Calais, le bassiste Claudio Citarella, la chanteuse brésilienne Valbilene Coutinho, tous musicien(ne)s de grand talent, qui se produisirent en extérieur devant un parterre d’invités et de passants ravis de l’aubaine. Un endroit riche et convivial, original et chaleureux, bien dans l’esprit de la musique que nous défendons ici.

Galerie Motus 3 Rue Louis Gassin – 06300 Nice – 04 93 80 49 28 – www.facebook.com/Galerie.Motus Exposition « On The Road Again » jusqu’au 30 septembre 2015

CKnUBUwWEAEFWZs.jpg_large

Ecrit par Gilbert D'Alto

2 Commentaires

  1. Pingback: Lieux Jazz : La Galerie Motus en danger | Le Jazzophone

  2. David Benaroche 30 juillet 2015 0 h 57 min / Reply

    Lieux Jazz : La Galerie Motus en danger | Le Jazzophone
    http://www.lejazzophone.com/lieux-jazz-la-galerie-motus-en-danger/

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone