#LiveReport : International Jazz Day : Frédéric Viale Trio

Pour cette Journée Internationale du Jazz, proposée par L’UNESCO, et qui se tenait au Forum Nice Nord, la ville de Nice offrait un concert du trio de l’accordéoniste Frédéric Viale. 

Le grand Frédéric Viale, que l’on connait bien par ici, est apparu sur scène flanqué de ses fidèles accompagnateurs brésiliens Natallino Neto (basse) et Zaza Desiderio (batterie). Ils attaquent justement avec le morceau « Flor do Brasil » extrait de son deuxième album « Lames latines », un morceau très enlevé. Après la musique brésilienne, retour en France avec une improvisation sur le thème de « Sous les ponts de Paris », la célèbre composition de Vincent Scotto. Frédéric Viale, affable et visiblement en grande forme, plaisante avec le public, et fait l’effort d’explique l’historique de ses morceaux. Le suivant  » Iguaçu  » nous explique-t-il a été écrit à la frontière du Brésil et de l’Argentine, est se situe quelque part entre tango et bossa nova. Retour à la chanson française ensuite avec une version de « La Chanson des vieux amants » que Gérard Jouannest avait composée pour Jacques Brel. Argentine de nouveau avec une composition d’Astor Piazzola qui donne l’occasion à Zaza Desiderio de nous démontrer ses talents lors d’un puissant solo de batterie. Une ballade fait suite, « Maine Clown » inspirée par le chat de Frédéric Viale, puis une nouveauté « L’envol », morceau inédit, avec une très belle improvisation centrale, puis retour à la « Valse musette made in Viale »,  titre et style du morceau qui suit, très apprécié  par le public, qui précède un grand classique « La Tendresse » que chantait Bourvil (« il le chantait faux ! », nous précise Frédéric Viale). Dernier morceau (officiellement…) avec « Locomotango » pris à un tempo  très rapide. Un final ébouriffant qui laisse le nombreux public pantois et ravi. Après le rappel avec un titre  qui résume un peu sa carrière « From Rio to Nice », Frédéric Viale  remercie le public d ‘être venu en nombre, a quelques mots pour la  presse (merci…) et quitte la salle sous les bravos. Une Journée Internationale du Jazz plus que bien représentée. Et vous pourrez retrouver Frédéric Viale le 20 juillet sur la scène du Théâtre de Verdure lors du Nice Jazz Festival.

Photo : Jacques Lerognon

www.fredericviale.fr

 

Ecrit par Gilbert D'Alto

Laisser un commentaire

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone