#LiveReport Les Nuits Guitares de Beaulieu sur Mer avec Catherine Ringer

« On se croirait au festival de jazz à Cimiez, tu te rappelles ? «  Beau lieu, effectivement, pour ce Festival de « GUITARES ? ». Une courte attente, pour pénétrer dans ce jardin magnifique.

« Il faut acheter un bracelet pour consommer »

« Tiens ça me rappelle le Club Med »

A peine sur le site, la voix de Marjorie Martinez nous transporte dans des mélodies blues, teintées de folk. Je regarde vers la scène, non pas là. Je fais un 360°, et je la vois sur une estrade minuscule, dans un coin perdu du jardin.

« Tu es punie ? »

Inadmissible, aucun respect pour cette artiste qui mérite d’être découverte sur la grande scène, autant que Clara Luciani, qui avec son look Françoise Hardy, et sa voix chaude a du mal à capter le public qui fait la queue au Food trucks. 

Mais elle y parvient, sa présence scénique impose une écoute et une volonté de convaincre les spectateurs. Les titres de son Album « Sainte Victoire » sont à réécouter pour apprécier une écriture délicate et profonde.

« Moi Catherine, je la suis depuis 20 ans, je suis à tous ces concerts. »

Les fans sont là, inconditionnels, Rita Mitsouko ou Catherine Ringer, ils ne la lâchent pas .

Elle commence son concert avec les titres de son nouvel album  « Chroniques et fantaisies » sorti en novembre dernier. Son univers de diva rock, de reine de la pop, de grande dame de la chanson, de magicienne de cabaret, de révolutionnaire éternelle, de conteuse d’histoire enthousiasme la foule.

« Qu’on l’aime ou pas, cette dame force le respect et l’admiration. 

Coté musiciens, Nicolas Lienard (claviers), Paul Pavillon (guitare) et le bassiste Noel Assolo, compagnon de route et collaborateur de Catherine Ringer depuis les années 1990, ont entourés Catherine Ringer d’un professionnalisme irréprochable.

Le concert s’est achevé en apothéose avec les tubes des Rita Mitsouko. L’occasion de vérifier que « Andy », « Marcia Baila », « C’est comme ça » ou encore « Don’t forget the nite » n’ont pas pris une ride en 35 ans, et continuent à faire danser même les plus jeunes.

www.lesnuitsguitares.com

Ecrit par Jacky Ananou

Un commentaire

  1. Marsalla 30 juillet 2018 15 h 34 min / Reply

    Merci pour votre retour
    Le Podium Guitare Voix ou s’est produit Marjorie est une nouveauté du Festival qui s’est avéré être un véritable succès. Nous aurons donc une 2ème scène digne de ce nom pour y accueillir les artistes. Pour Marjorie, vous avez raison , elle mérite d’être programmée sur la scène principale et ce sera le cas dès la prochaine édition
    Merci

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone