Tu vois, Michel, je n’ai rien oublié

Non, je n’ai rien oublié : que tu n’es que tu n’es pas que le compositeur de « Nous sommes de sœurs jumelles… » Bon. Puisque nous sommes au cinéma, restons-y un instant. Non, je n’ai rien oublié : que, bien sûr, le tournant des années 1960 et l’émergence de la Nouvelle Vague vont t’ancrer définitivement dans le monde de la musique de film. Mais sait-on que tu as composé pour Agnès Varda (Cléo de 5 à 7 en 1962), pour Jean Luc Godard (Une femme est une femme en 1961, Vivre sa vie  en 1962 et Bande à part en 1964) pour Joseph Losey (Le Messager en 1970) ?

Suite →

Ecrit par Jacques Barbarin

#LiveReport : Jonathan Gritella Guitar Quartet

C’est à la Cave Romagnan, endroit bien connu des aficionados de jazz niçois, que s’est rendue l’équipe du Jazzophone, pour découvrir ce guitar quartet réuni autour de la personnalité de Jonathan Gritella, que l’on a longtemps pu apprécier en tant  que guitariste de Jimi Brown Experience, le groupe de jazz-fusion fondé par Fred D’Oelsnitz, il y a maintenant 11 ans ! Pour cette expérience là, il s’était fait seconder en revanche par son maître et ami Amaury Filliard,   également à la guitare. Pour les accompagner, la rythmique co-fondatrice du Nice Jazz Orchestra, Christian Pachiaudi (contrebasse) et Alain Asplanato (batterie).

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Chroniques : Manu Katché « The ScOpe »

Avec son nouvel album,« The ScOpe » Manu Katché (qui sera à l’Espace Léonard de Vinci à Mandelieu-La Napoule le samedi 2 Février prochain) propose une musique résolument moderne et créative, et ce avec l’apport de musiciens qui sont ses compagnons de route de longue date : à la basse: Jérôme Regard, l’ami de toujours, le guitariste Patrick Manouguian et le pianiste Elvin Galland qui réalise l’album, et la participation de plusieurs chanteurs. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Radio & #Podcast : La Boîte de Jazz du 30 janvier – Spéciale Le Jazzophone

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par votre serviteur chaque mercredi de 19h à 21h sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice) et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr vous propose une nouvelle émission ce mercredi 30 janvier consacrée entièrement au Jazzophone #17. Une émission spéciale dont l’invité est le peintre Jacky Ananou qui en a réalisé la couverture et dont le portrait figure dans les pages du magazine. Et nous aborderons tous les sujets et les rubriques du magazine avec l’illustration musicale leur correspondant. C’est à une lecture auditive du Jazzophone à laquelle nous vous convions. avec cette émission. Keep Swinging with Le JazzophoneSuite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

29/01/19 Sortie du Jazzophone #17 à la Svetà Gallery à Nice

Au Jazzophone l’an neuf !

Bonjour à tous, Le Jazzophone #17 vient de paraître, avec une nouvelle maquette et de nouvelles rubriques. Un nouveau numéro, très axé sur les rapports du jazz avec l’image (rubriques « jazz et photographie », « jazz et peinture » …) et dont la couverture été réalisée par notre ami et collaborateur Ananou Jacky, au vernissage duquel nous vous convions le 29 janvier à la Svetà Gallery, 18 rue Bonaparte à Nice, à 18h30 pour le lancement de ce numéro.

Happy Jazzy New Year !

Ecrit par Imago records & production

#LiveReport : Les Zazous de St Germain à la Cave Bianchi

Imaginez être monté dans  »La Machine à explorer le temps » de H.G.Wells le 17 Janvier 2019 à Nice et vous retrouver à Paris, plus exactement à Saint Germain des Près, à la charnière des années 50 et 60, à l’époque où Miles Davis fréquentait Juliette Gréco et composait la musique d’Ascenseur pour l’échafaud pour Louis Malle dont on dit qu’il est l’un des  premiers films de La Nouvelle Vague Gainsbourg composait « La Javanaise » pour la même Juliette Gréco, quand comme le disait Audiard « Toute la rue était dans les caves ». Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Yaron Herman + Syna Awel & Jo Kaiat 4tet au Forum Nice Nord

Yaron Herman se destine d’abord à une carrière sportive dans le basketball. Contraint d’arrêter son activité à la suite d’une blessure au genou, il commence à étudier le piano à l’âge de 16 ans avec le musicien de jazz Opher Brayer, qui utilise une méthodologie basée sur la philosophie, les mathématiques et la psychologie. Deux ans plus tard, Yaron Herman reçoit le prestigieux prix de « talent junior » de la Rimon School of Jazz and Contemporary Music de Ramat Ha-Sharon.  Suite →

Ecrit par Imago records & production
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone