#Jazz & #Cinema : Billie Holiday une affaire d’état

Encore un film sur Billie Holiday ! Mais il faut dire que la plus grande chanteuse que le jazz ait connu a eu une vie digne d’un roman noir, si j’ose dire… Drogue, prostitution, exploitation, et harcèlement policier faisaient ou avaient fait partie de son quotidien dés son plus jeune âge. De l’enfance malheureuse à la gloire, de la richesse à la déchéance, de la passion (amoureuse, et aussi charnelle) à l’abandon et même la prison, rien, et surtout pas le pire, ne lui fut épargné. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Un film sur le jazz : « Respect »

Le jazz et ici sa cousine germaine, la soul music, ont donné lieu récemment à plusieurs biopics. Billie Holiday, Ma Rainey, Chet Baker, Miles Davis ont inspiré récemment les cinéastes. Un nouveau venu, vient de s’ajouter à la liste « Respect » de Liesl Tommy, réalisatrice sud-africaine dont c’est le premier long métrage, et disons le tout net, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître.
Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

Jazz & Cinéma « Billie Holiday, une affaire d’Etat » de Lee Daniels

Encore un film sur Billie Holiday ! Mais il faut dire que la plus grande chanteuse que le jazz ait connu a eu une vie digne d’un roman noir, si j’ose dire… Drogue, prostitution, exploitation, et harcèlement policier faisaient ou avaient fait partie de son quotidien dés son plus jeune âge. De l’enfance malheureuse à la gloire, de la richesse à la déchéance, de la passion (amoureuse, et aussi charnelle) à l’abandon et même la prison, rien, et surtout pas le pire, ne lui fut épargné.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Ciné : « Le Blues de Ma Rainey »

Adaptation cinématographique de la pièce de théâtre Ma Rainey’s Black Bottom (1982) d’August Wilson mettant en scène la chanteuse de blues Ma Rainey, ce film conte l’histoire de la naissance du blues et du jazz modernes, le passage d’une forme d’entertainment » (amusement, distraction…) comme disent les Américains, à une forme d’art, sans doute l’une des plus importantes du vingtième siècle, si ce n’est LA plus importante. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Radio & #Podcast : La Boîte de Jazz du 14 avril 2021 – Spéciale Barney Wilen

« La Boîte de Jazz » l’émission hebdomadaire présentée par Gilbert d’Alto chaque mercredi de 22h à 24h sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94. FM (Cannes et Grasse) 94.10 FM (Nice) et 88.9 FM (Monaco, Menton) ou agoracotedazur.fr. Emission Spéciale à la mémoire de Barney Wilen. Après l’émission consacrée à François Chassagnite, cette semaine « La Boîte de Jazz » rendra hommage à un autre grand jazzman niçois, le regretté Barney Wilen, qui nous quitta il y aura 25 ans dans moins d’un mois. Avec la participation de Robert Amiach.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Littérature : « Barney Wilen, Blue Melody »

Premier et seul (à ma connaissance) livre consacré à l’une des figures les plus originales du jazz français, le regretté saxophoniste niçois Barney Wilen, « Blue Melody » écrit par cette grande plume qu’est Yves Buin, psychiatre, écrivain et critique de jazz, spécialiste de Jack Kerouac et de la littérature Beat, vient à point pour nous remémorer l’oeuvre incontournable et passionnante de ce météore. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Littérature « Tom Waits une biographie » par Barney Hoskyns

$Tom Waits jazzman ? Un pléonasme ou un oxymore ? Dans cette passionnante biographie, Barney Hoskyns, journaliste et écrivain anglais, déjà auteur des excellents « Hotel California » et « Waiting for the sun » sur cette Californie du Sud qu’il connaît bien ainsi que sa musique, nous emmène à la découverte de l’un de ses musiciens les plus originaux. Alors, le Jazz ? Si il est une  des composantes essentielles de la musique de Tom Waits, il est loin d’être la seule. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Chronique : Stefano Di Battista « Morricone Stories »

Nombreux sont les jazzmen à s’être attaqués à l’oeuvre des grands compositeurs de musiques de films. Citons pour mémoire Herbie Hancock ou Miles Davis pour George Gershwin, Bill Evans pour Michel Legrand, et beaucoup d’autres. Ici, c’est le grand saxophoniste alto italien Stefano Di Battista (peut-être le plus grand des saxophonistes de jazz de la Péninsule) qui nous livre son interprétation de l’oeuvre de son compatriote Ennio Morricone, connu dans le monde entier pour son travail avec le réalisateur Sergio Leone, et aussi pour ses mélodies qui illuminaient les films de Henri Verneuil ou de Bernardo Bertolucci, et dernièrement de Quentin Tarantino.

Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto

#Jazz & #Littérature « Fiesta in Blue » & « Chet » par Alain Gerber

Alain Gerber, grand critique de Jazz (Jazz Magazine, entre autres), romancier, Lauréat du Prix du roman Populiste pour « Une sorte de bleu » (en anglais « A kind of blue » déjà…), animateur radio (Black & blue), nous livre dans ces livres, tous deux parus en 2007, sa vision du jazz. L’un est une compilation de textes courts provenant d’articles, d’émissions de radio ou de livrets de présentation de CDs, des portraits et souvenirs de quelques grands noms du jazz, certains illustres (Miles Davis, Django Reinhardt, Sonny Rollins…) et d’autres l’étant beaucoup moins, et l’autre une biographie semi-imaginaire, quoique très documentée, de l’ange maudit du jazzChet Baker. Suite →

Ecrit par Gilbert D'Alto
  • Les concerts Jazz et +

  • Le Jazzophone